Iaito Ryoma SAKAMOTO yoshiyuki koshirae

  • En solde
  • Prix régulier €600,00


Remarques

Le paiement divisé est disponible.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.

Livraison gratuite (Hors frais de douane)

Disponibilité : Normalement expedié sous 5 - 8 semaines ouvrables

*Veuillez noter que tout article ayant été personnalisé ne sera ni repris ni échangé ni remboursé. Veuillez donc bien vérifier votre commende.

*Comme tous nos iaito, ils sont couverts d’une garantie d’un an pour un remballement de la tsuka-maki.

 

Description

Sakamoto Ryoma était un leader du mouvement pour renverser le shogunat Tokugawa pendant la période Bakumatsu au Japon.

À l'époque où les États-Unis tentaient de forcer le Japon à sortir de sa politique d'isolement national, il était un maître épéiste et un disciple du Hokushin Itto-ryu.

Possédant la vision et la volonté de voir la modernisation du Japon, il fut recruté dans une faction pro-empereur anti-Tokugawa. En 1864, alors que le shogunat Tokugawa commençait à être en mauvaise posture, Ryoma réussit une négociation ultérieure entre les domaines de Satsuma et de Choshu.

Cette alliance a joué un rôle crucial dans la défaite du shogun Tokugawa et a en conséquence entraîné la restauration de Meiji. En outre, il est respecté comme l'un des pionniers qui ont modernisé le Japon avec la création de la première société de marine et de commerce privée japonaise moderne, appelée Kaientai.

Ryoma a été assassiné à l'âge de 33 ans à Kyoto, peu de temps avant la restauration de Meiji, et le véritable assassin n'a jamais été retrouvé et jugé devant un tribunal.

Il est devenu encore plus célèbre après sa mort et a été aimé jusqu'à présent par les Japonais en tant que leader passionné et homme d'affaires qui a vécu une vie pleine de rebondissements.

Inutile de dire que Sakamoto Ryoma est l'un des samouraïs les plus respectés de l'histoire japonaise et que sa vie dramatique est souvent adaptée en romans, comédies musicales, pièces de théâtre et films.

Son épée préférée était connue sous le nom de Mutsunokami Yoshiyuki. On dit que c'est le Mutsunokami Yoshiyuki qu'il avait avec lorsqu'il a été attaqué et tué à O-miya, et sa lame Yoshiyuki est conservé au Musée national de Kyoto.

Cette épée Ryoma Koshirae est une reproduction du Yoshiyuki de Ryoma pour rendre hommage à ce héros samouraï.

Le cuivre argenté Fuchi / Kashira présente un dragon et le Menuki présente des chevaux. Ces représentations sont une référence à son nom, Ryoma, dont les kanji se lisent dragon et cheval.

Les vagues en colère, qui rappellent le Kaientai de Ryoma, sont un motif de la Tsuba en fer.

Un cordon de coton Tsuka est lié au Tsukasame noirci.

Saya est disponible en finition noire mate (Kuroishime), finition noire brillante (Kuroro) et finition marron mate (Chaishime).

Le coton Sageo est également inclus

Une lame en alliage de zinc / aluminium extra-renforcée, gainée de sable, offre le superbe équilibre pour le mouvement dynamique de coupe de l'air.

Hamon reproduit la caractéristique de Mutsunokami Yoshiyuki. Il est également semblable au Choji.

Chaque pièce est assemblée à la main sans compromis par des artisans japonais de l'épée, expert dans la fabrication de véritable épée japonaise appelé Shinken.

La lame est disponible jusqu'à 2,45 shaku. Le poids sans Saya est d'environ 800 grammes (pour 2,45 shaku). Fièrement fabriqué au Japon.